Nous utilisons des cookies uniquement dans le but d’améliorer votre expérience sur notre site. Nous ne vendons aucune de vos données personnelles. En continuant à naviguer, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies. Plus d’informations

Il y a 18 mois, Thierry Lafouge et Julian Alvarez ont mené une étude sans précédent. Ils ont été 1126 à répondre au questionnaire en ligne concernant le profil de personnalité (Modèle DiSC) et le profil de joueurs (Modèle de Bartle).

Ils ont eu l'occasion de présenter les résultats de cette étude lors de la colloque ISAGA qui s’est tenue à La Rochelle. L'objectif principal était de déterminer s'il existe un lien significatif entre la personnalité d'un individu et son profil de joueur.

Les analyses ont montré des correspondances intéressantes pour trois des quatre couples de profils. Ainsi, les individus à dominante Communiquant (jaune) ont tendance à correspondre au profil de Socialisateur (Socializer) selon le Modèle de Bartle. De même, les Dominants (rouge) s'identifient souvent comme des Compétiteurs (Killers), et les Consciencieux (bleu) se rapprochent des Collectionneurs (Achievers). En revanche, aucune corrélation claire n'a été trouvée entre le profil Stable (vert) et l'Explorateur (Explorer).

En affinant les analyses, ils ont cherché à comprendre ces résultats en prenant en compte l'âge, le genre et la durée de jeu hebdomadaire des répondants. C'est à ce stade qu’ils ont observé un phénomène surprenant : une évolution du profil de joueur en fonction de l'âge et du genre. En effet, ils ont constaté que le genre féminin tend à migrer d'un profil de joueur "Achiever" vers "Socializer" en prenant de l'âge, tandis que le genre masculin évolue d'un profil "Killer" vers "Explorer".

Sur la base de ces constatations, ils ont établi une grille nommée PPP (Player Personality Profile Grid). Cet outil devrait permettre aux formateurs d'estimer les profils de leurs apprenants en prenant en compte leur âge, leur genre et leur durée de jeu hebdomadaire.

Il est important de noter que ce travail est encore à l'étape d'expérimentation et nécessitera davantage de tests pour confirmer ces résultats préliminaires. Cependant, compte tenu du nombre de répondants, c’est une piste prometteuse.

L'article officiel devrait sortir d'ici à la fin de cette année 2023 pour partager les détails de cette étude. Immersive Factory, Nicolas Bécu, les organisateurs d’ISAGA, le laboratoire LARSH DeVisu ont rendu cette recherche possible.

Vous pouvez télécharger la présentation faite à la colloque ISAGA ici.

Autres articles dans la catégorie "Evènements"

June 26, 2023
Evènements
Retour sur le Salon QVCT/RH de E.Leclerc

Le 22 juin 2023, nous nous sommes rendus au salon QVCT/RH organisé par E.Leclerc à destination de leurs magasins de la Région Rhône-Alpes.Ce salon, qui s’est déroulé dans la salle d’exposition en SOCARA, avait pour objectif de ...

Voir plus
May 10, 2023
Evènements
Nous avons participé au webinar #We All Care

Ce webinar a eu lieu le 5 Mai 2023 à Atessa en Italie. Il a été organisé par FCA (Fiat Chrysler Automobiles).Ce webinar entièrement dédié à la santé et à la sécurité au travail a été l’occasion de faire des rencontres et d’écha...

Voir plus
May 9, 2023
Evènements
Immersive Factory au Laval Virtual

Cette année, la 25e édition du Laval Virtual s’est déroulé du 12 au 14 avril 2023 en Mayenne. Laval Virtual est le premier événement VR/AR en Europe.Notre partenaire, AVR eXPerience, vous accueillait à leur stand A4 où vous pou...

Voir plus