Objectifs d'un atelier sur le risque

Utilisée dans le cadre de plan de prévention, soit pour des journées de sécurité, l’accueil, ou le quart d’heure sécurité, la chasse aux risques est l’outil pédagogique parfait pour ne plus faire de la santé/sécurité une contrainte ! 

L’objectif est toujours le même : mieux connaître les risques ou les bonnes pratiques, en identifiant une ou plusieurs anomalies sur une scène représentant un environnement de travail dans le but ultime de réduire le nombre d’accidents en entreprise. Et les bénéfices sont importants. La chasse aux risques est un outil propice à la réflexion et au feedback et, par conséquent, améliore la motivation, la sensibilisation aux risques professionnels. 

Selon la CARSAT, bien que le nombre d’accidents de travail, trajet et maladies professionnelles ait baissé en 2021, les affections psychiques ont augmenté. Les entreprises doivent réinventer leur programme de formation en hygiène, santé et sécurité pour que le collaborateur s’implique et suive une activité plaisante, répétable, engageante. 

Autre attrait : la polyvalence car chaque personne peut suivre la chasse aux risques sur une affiche, derrière son ordinateur, avec un casque de réalité virtuelle pour une simulation, de manière individuelle ou collective. Son dessin (ou son design) représente les conditions de travail, ainsi que les équipements de protection individuels de l’entreprise ou de la collectivité avec ses zones de risques qu’ils soient chimiques, industriels, de circulation etc.

Les différents types de chasses aux risques

La chasse aux risques “papier” 

Elle peut prendre la forme d’un plateau de plusieurs dizaines de centimètres. 

Il s’agit de trouver l’erreur sur une photo réelle : ce niveau de jeu ne permet pas de découvrir les risques dans un environnement de travail mais permet en revanche d’identifier une mauvaise pratique, un mauvais geste ou équipement, en donnant une réponse à l’oral, en réunion. Elle nécessite la présence d’un(e) animat(rice)eur qui positionne à l’aide de stickers les erreurs à identifier, validera les réponses ou orientera les joueurs vers les situations à risques. 

Crédit photo: CARSAT Nord Picardie 

La chasse aux risques “Escape game” 

Utilisée notamment dans le monde de la formation hospitalière, il s’agit pour les participants d’entrer dans une chambre de patient et identifier dans un environnement réel plusieurs anomalies. Par exemple, il manque la fiche patient, les médicaments posés sur la table de nuit ne correspondent pas au traitement, le nécessaire à perfusion est vide, etc. En étant immergé ainsi dans un environnement réel, les participants peuvent facilement transposer ces pratiques dans leur monde quotidien. Ce principe est aussi décliné sous forme numérique.

3. La chasse au risque à plat numérique 

La qualité du graphisme permet la représentation d’un magasin, d’un entrepôt. 

Chaque projet de chasse aux risques numériques est personnalisé : le graphisme de la situation de travail est clairement représenté. La formation est suivie individuellement ou collectivement.  

4. La chasse aux risques immersive - 360 degrés sur PC 

Le formateur peut mettre à disposition une chasse aux risques sur PC, qui reproduit un environnement virtuel en 360 degrés. Dans cet environnement, le participant active sa souris d’ordinateur ou son pad sur une tablette pour se mouvoir dans l’espace. La simulation est presque réelle bien que l’utilisateur ne soit pas en totale immersion comme avec la réalité virtuelle. Cependant, cette chasse aux risques offre de nombreuses possibilités de scénarios en fonction des parcours dans l’espace. Elle incite à la répétition ce qui favorise l’ancrage mémoriel. 

Crédit photo: Graphito Prevention

5. La chasse aux risques virtuelle avec un casque RÉALITÉ VIRTUELLE

C’est l’immersion totale, l’apprenant est mis en situation grâce au casque de réalité virtuelle. 

Il peut se mouvoir dans l’environnement et vivre l’accident comme s’il y était. Avec sa main, il pointe le risque qu’il aura identifié et pourra valider ou non sa réponse. Immersive Factory développe de nombreuses chasses aux risques depuis quelques années et a ajouté un système de quizz dans la simulation en RÉALITÉ VIRTUELLE afin de renforcer l’apprentissage. 

Cette forme de chasse aux risques permet cette flexibilité et ajoute ainsi une couche supplémentaire de pédagogie. Outre le fait d’identifier le risque ou la situation accidentogène, l’utilisateur a ainsi une explication claire de la réponse, permettant d’ancrer durablement l’apprentissage dans la mémoire. Pour stimuler les équipes, l’exercice doit se faire dans un temps imparti. Ainsi il est recommandé aux inspecteurs de faire l’exercice avant de demander à leurs équipes de le tester.  

Photo: chasse aux risques en réalité virtuelle - Immersive Factory

Lorsqu’elle se fait en groupe, la chasse aux risques est retransmise sur écran, ainsi les collaborateurs peuvent apprendre des erreurs des autres et débriefer ensemble. 

L’animateur peut personnaliser les sessions, définir la durée, le niveau de difficulté. On peut simuler tous types d'environnements, comme différents types de dangers dans un entrepôt d'une entreprise.

Quels bénéfices offre la chasse aux risques ?

Ludique et engageant pour améliorer ses compétences 

Idéal pour mesurer les connaissances et recevoir des feedbacks

Permet d’exprimer ses idées, ses choix 

Suscite la réflexion, le feedback pour progresser et s’investir 

Des études ont montré que la participation à une formation à la sécurité peut avoir un impact significatif sur le comportement des employés en matière de sécurité au travail, ce qui profite aux employés ainsi qu'aux machines qu'ils utilisent. (Source NCBI)

Avec la réalité virtuelle, ces atouts sont décuplés : 

- Immersion dans une vie d’un patrouilleur, d’un salarié du BTP etc

- Prise de conscience du danger immédiate 

- Adoption d’automatismes grâce au ressenti réel bien que virtuel 

Une formation sur les dangers et la sécurité en réalité virtuelle permet aux apprenants d’être jusqu’à 4 fois plus concentrés que leurs homologues en e-learning et 1,5 fois plus qu’une formation classique. (Source PWC)

La gamification au service de la HSE 

La gamification, est aujourd’hui de plus en plus en vogue dans les entreprises. En effet, les employés travaillant de chez eux souffrent d’un manque de motivation dû à des échanges très limités avec les collègues qui se résument à des chaînes d’emails ou des vidéoconférences. La diversité des outils et des moyens mis en place pour rompre avec cette routine (comme une chasse aux risques virtuels), permet en outre de faire émerger des idées, de susciter des débats, de générer de nouvelles solutions pour améliorer les stratégies de prévention des risques. 

Le feedback : un élément important de la progression

Le feedback envoie au collaborateur une information sur son action : a t’il réussit, doit -il recommencer, comment s’améliorer dans une situation à risques ? 

L’institut d’étude GALLUP a identifié que lorsque les travailleurs ont au moins un feedback de leur manager une fois par semaine, ils ont 3 fois plus de chance d’être motivés pour faire un excellent travail. D’autre part, le feedback régulier permet de préparer les entretiens individuels de fin d’année et de ne pas avoir à revenir sur les difficultés rencontrées lors de cet entretien, ce qui pourrait être très contre-productif, dans la mesure ou les solutions ont été déjà trouvées et font parties du passé. 

Dans un contexte réglementaire, intégrer des moments de jeux tels que la chasse aux risques dans ses plans d’actions permet à toute personne concernée de s’investir positivement et d’instaurer une forme d’agilité organisationnelle grâce aux outils virtuels évolutifs et inclusifs.  

Source : Carsat Midi-Pyrénées 

NCBI: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1470479/

PWC: https://www.pwc.co.uk/issues/intelligent-digital/virtual-reality-vr-augmented-reality-ar/study-into-vr-training-effectiveness.html

Autres articles dans la catégorie "Industrie"

June 29, 2021
Industrie
Accueils sécurité dans le BTP : Comment les re-dynamiser ?

I - Quelques chiffresLe BPT est un secteur très exposé aux risques1 salarié sur 18 est victime d’un accident du travail par an, soit 1 accident du travail toutes les 2 minutes.En 2018, tous secteurs confondu...

Voir plus
July 13, 2018
Industrie
Prévention des risques dans le secteur logistique

Selon le site de l'INRS, les entreprises de logistique sont dépendantes des exigences de leurs clients, comme de celles des fournisseurs et soumises à une forte concurrence. Elles doivent aussi gérer des contraintes fortes en termes de délais, de flexibilité, de diversité des marchandises… Les mesures de prévention des risques professionnels doivent prendre en compte ces spécificités. ( Source : INRS ) Métiers de la logistique Ces métiers se sont développés au point que la logistique sera bientôt le 2e employeur en France. Dans les plateformes logistiques, les manutentions manuelles et le port de charges sont les premières causes d’accidents du travail (lumbagos, sciatiques, heurts, coupures…) devant les accidents de plain-pied et l’utilisation d’engins mécaniques.  Quand le travail se déroule sous contrainte de temps et/ou dans des organisations très rigides, il s’accompagne notamment de gestes répétitifs qui sont des facteurs de TMS (Troubles musculosquelettiques) , de même que de positions de travail contraignantes. Le travail dans le froid, le manque de marge de manœuvre, le stress favorisent le développement de ces troubles. En contribuant à l’intensification du travail et à la réduction des marges de manœuvre dont disposent les opérateurs, le développement du guidage vocal peut favoriser le développement de risques d’atteinte à la santé psychique. Des formations en réalité virtuelle pour prévenir les risques du secteur logistique Immersive Factory a développé la formation en VR "Manutention de palettes" (Gestes et postures) . Cette formation est obligatoire pour toutes les entreprises ayant des travailleurs qui exercent des activités de manutention (article R231-71). Une autre manière de sensibiliser vos équipes aux risques de gestes inadaptés lors de la manutention ou le transport d’objets stockés sur des palettes. Pour découvrir la formation HSE Manutention de palettes :  ------------------------------------ A propos de l'INRS  L’INRS, acteur du dispositif de prévention en France Créé en 1947, l’INRS est une association loi 1901. Il est géré par un Conseil d'administration paritaire constitué de représentants des organisations des employeurs et des salariés. Organisme généraliste en santé et sécurité au travail, l’INRS intervient en lien avec les autres acteurs institutionnels de la prévention des risques professionnels. Il propose des outils et des services aux entreprises et aux 18 millions de salariés relevant du régime général de la Sécurité sociale.  

Voir plus
June 16, 2017
Industrie
Comment la réalité virtuelle peut contribuer à diminuer les accidents du travail ?

Immersive Factory sera présent au salon du Bourget, qui se tiendra du 19 au 25 juin, auprès de son partenaire Bureau Veritas (Hall 2b C93). Venez découvrir les exercices de simulation et de mise en situation HSE en réalité virtuelle (travail en hauteur, travail en milieu confiné, habitation électrique, …) 7 jours pour s’informer et rencontrer de nombreux experts. www.hseplatform.com www.immersivefactory.com

Voir plus